Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

achaisse.over-blog.com

2017 la France des réformes attendues: Etat, Education, Santé,... quelques paragraphes de constat, suivis de quelques paragraphes de réformes. A la fois mémorandum et version de travail, mais toujours rédigé avec le souci de changer ce qui peut l'être, notamment, et avec force, pour la jeunesse. Le livre est édité par Edilivre. Une version électronique est à 1,99€ sur le site de l'éditeur; la version papier est à 9,00€. N'hésitez pas à laisser des commentaires sur ce blog, ou à mécrire à f.achaisse@free.fr

De l'intérêt pour l’État de la démocratie participative

On le sait même sans le dire, tellement les résultats des élections l'ont montré : les jeunes votent de moins en moins, et parmi les autres l'abstention fleurit.

Pourquoi ? Parce que la vie politique n'offre pas de bons bilans – rappelons la dette en constante augmentation depuis +/- 40 ans - elle est maintenant gigantesque -, le chômage idem – on ne compte plus en milliers mais en millions d'individus… - , et par contre le commerce extérieur va nettement dans l'autre sens, si l'on écarte certaines ventes exceptionnelles : Rafale, Airbus,...

Pour l’État , que les jeunes notamment ne croient plus en la politique est une grande catastrophe future prévisible, car cela laisse le champ libre à n'importe quelle minorité bien regroupée, qui saura et pourra peser à un moment opportun dans les élections pour prendre le pouvoir (soit exécutif , soit législatif, soit les deux...) ; mais l'abstention générale qui se maintient à un haut niveau, ou même qui se renforce au fur et à mesure du rejet des politiques traditionnelles, montre aussi que le système des partis est démodé, plus en phase avec ce que veut la majorité des citoyens ; il faut donc inventer autre chose, le construire et le promouvoir avec force ; en s'appuyant sur l'écoute de ceux qui ne veulent pas voter, ou qui ne veulent plus voter, on constate que c'est l'implication de chacun dans les décisions politiques qui serait ce facteur de renouveau ; et cela ne veut pas dire comme certains veulent le faire croire que cette implication nécessite une adhésion à un parti politique ; c'est simplement le choix pour chacun de co-décider, de la même manière que certains citoyens heureux peuvent co-décider le budget dans certaines communes de France ; cette co-gestion, avec donc un exécutif qui co-gère, mais qui ne décide plus en totale autorité, est un début de renouveau de la participation démocratique ; c'est un début, mais ça marche.

 

De l'intérêt pour l’État de la démocratie participative

Partager cet article

Repost 0