Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

achaisse.over-blog.com

2017 la France des réformes attendues: Etat, Education, Santé,... quelques paragraphes de constat, suivis de quelques paragraphes de réformes. A la fois mémorandum et version de travail, mais toujours rédigé avec le souci de changer ce qui peut l'être, notamment, et avec force, pour la jeunesse. Le livre est édité par Edilivre. Une version électronique est à 1,99€ sur le site de l'éditeur; la version papier est à 9,00€. N'hésitez pas à laisser des commentaires sur ce blog, ou à mécrire à f.achaisse@free.fr

De la rémunération des élus

Quel que soit le poste d'élu, sa rémunération financière étant faite sur les fonds publics, elle ne peut pas être déconnectée de l'état financier de son contexte – le département, la région, le pays, selon le champ d'action du poste.

Et c'est peut-être aussi un bien de rappeler, que normalement les entreprises privées bien gérées, doivent aussi respecter la proportionnalité entre leur bénéfice et la rémunération de leurs employés, patrons y compris.

Mais il y a bien sûr une dimension de rémunération de la fonction d'élu qui dépasse la simple base financière ; il s'agit de celle qui est liée à la reconnaissance d'avoir été choisi par ses concitoyens ; cette reconnaissance induit des notions d'honneur, de civisme, d'éthique.

Il y a donc un double réajustement à promouvoir dans la rémunération de nos élus : remettre le financier à l'heur des résultats financiers : la dette de la commune, du département, de la région, la dette publique, doivent permettre « d'indexer » toutes les rémunérations financières ; et pour l'autre plan, non financier mais fondamental, rappeler sans cesse que l'on ne devient pas élu pour s'enrichir, car c'est essentiellement une activité de service civique dans laquelle on s'engage.

On pourrait faire le jeu ici de fixer des barèmes, et pourquoi pas, il faut bien commencer quelque part, pour affiner ensuite ; mais c'est un travail de précision et qui doit recouvrir toutes les fonctions d'élu, donc cela dépasse le cadre de ce blog.

Toutefois, il est possible de demander, en raison du degré de dégradation de nos finances publiques, et aussi de la dimension civique de la rémunération d'élu, celle-ci étant à raviver avec force, que quasi toutes les rémunérations financières actuelles des élus soient à diviser au moins par 2.

 

De la rémunération des élus

Partager cet article

Repost 0