Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

achaisse.over-blog.com

2017 la France des réformes attendues: Etat, Education, Santé,... quelques paragraphes de constat, suivis de quelques paragraphes de réformes. A la fois mémorandum et version de travail, mais toujours rédigé avec le souci de changer ce qui peut l'être, notamment, et avec force, pour la jeunesse. Le livre est édité par Edilivre. Une version électronique est à 1,99€ sur le site de l'éditeur; la version papier est à 9,00€. N'hésitez pas à laisser des commentaires sur ce blog, ou à mécrire à f.achaisse@free.fr

Du budget des campagnes électorales (suite)

J'ai déjà parlé de l'inutilité des meetings pour la bonne santé du message politique et sa réception dans le calme réfléchi qui s'impose à chacun de nous avant de prendre de grandes décisions ; mutation professionnelle, scolarité des enfants, déménagement, expatriation, … les adultes que nous sommes y sont confrontés plusieurs fois dans leur vie ; or les choix électoraux que nous faisons conditionnent normalement les programmes publics suivis ensuite – dans la mesure où les politiques respecteraient leurs promesses évidemment, mais c'est un autre débat, nous y reviendrons... -, donc ces choix électoraux demandent de notre part la même vigilance et la même réflexion.

Pour ce qui est des déplacements qui représentent un gros poste de frais dans les campagnes électorales traditionnelles, sont-ils vraiment utiles à la vie démocratique ? eh bien de nouveau non ! Parce que nous disposons maintenant de suffisamment de moyens technologiques qui permettent d'éviter ces déplacements ; je citerai : les vidéo-conférences, les possibilités offertes par Internet (multiples ! ),… le 5 février paraît-il Mr Jean-Luc Mélenchon utilisera un hologramme pour être dans deux meetings à la fois (en vrai à Lyon, et en copie holographique à Paris) – il pourrait aussi rester dans sa permanence et faire deux hologrammes, ce qui coûterait moins cher… - ; donc de nouveau voilà un poste de frais important qui devrait être évité, pour la meilleure utilisation de l'argent d'un candidat, et s'il est retenu à plus de 5 % des électeurs, de l'argent public ad finem.

 

 

Du budget des campagnes électorales (suite)

Partager cet article

Repost 0