Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

achaisse.over-blog.com

2017 la France des réformes attendues: Etat, Education, Santé,... quelques paragraphes de constat, suivis de quelques paragraphes de réformes. A la fois mémorandum et version de travail, mais toujours rédigé avec le souci de changer ce qui peut l'être, notamment, et avec force, pour la jeunesse. Le livre est édité par Edilivre. Une version électronique est à 1,99€ sur le site de l'éditeur; la version papier est à 9,00€. N'hésitez pas à laisser des commentaires sur ce blog, ou à mécrire à f.achaisse@free.fr

Le changement comme masque de l'inaction

Se présenter aux Français en leur disant que l'on représente le changement semble toujours payant ; pourquoi ? Parce qu'en premier il permet de mettre l'autre en position d'écoute – ah bon ! Tiens quel changement ?… - ensuite parce qu'il permet de ringardiser les concurrents – moi je suis moderne, je suis le changement, vous vous êtes de vieux canassons avec des idées rétro, beurk ! - , enfin parce que, de la même façon que le prestidigitateur qui vous berne sous vos yeux dans un tour aussi réussi qu'improbable, agiter le changement permet de masquer l'inaction précédente – regarde devant cher électeur , tu verras le changement, tu ne dois voir que le changement, ne te détourne pas de ce que je vais te montrer, c'est la révolution des idées mon ami, regarde, regarde,… et là, l'électeur est tellement hypnotisé par ce que l'habile candidat lui fourgue comme tas de changements, qu'il en oublie complètement que le même gaillard n'en a pas fait 10 % quand il était précédemment en mesure de le faire, soit en étant au pouvoir, soit en influençant, conseillant ceux qui y étaient.

Le changement est donc bien un masque, et s'en méfier est une bonne précaution citoyenne.

Cette petite saynète est écrite par plaisir, mais il est tard, et si son fond vous semble sans conteste d'une vérité sarcastique quoique brutale, merci de conserver une bienveillante indulgence pour sa forme.

 

Le changement comme masque de l'inaction

Partager cet article

Repost 0