Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

achaisse.over-blog.com

2017 la France des réformes attendues: Etat, Education, Santé,... quelques paragraphes de constat, suivis de quelques paragraphes de réformes. A la fois mémorandum et version de travail, mais toujours rédigé avec le souci de changer ce qui peut l'être, notamment, et avec force, pour la jeunesse. Le livre est édité par Edilivre. Une version électronique est à 1,99€ sur le site de l'éditeur; la version papier est à 9,00€. N'hésitez pas à laisser des commentaires sur ce blog, ou à mécrire à f.achaisse@free.fr

Campagne présidentielle : quelques points de fond ...sur le fond !

1/ La fonction citoyenne, et le pouvoir citoyen, bras de la démocratie participative, n'arrivent pas à éclosion dans la mentalité française.

2/ Les médias n'ont soutenu que les candidats issus des partis traditionnels ; les petits candidats, et encore plus l'opinion publique, ont été quasiment absents des émissions, interviews, micro-trottoirs,… par contre on a beaucoup entendu les commentateurs et les journalistes.

3/ Parmi les candidats issus des partis traditionnels :

3.1 Mélenchon, dont l'égo casse tout possible rapprochement avec Hamon, ce qui aurait donné dans les 25 % au 1er tour de la présidentielle, et casse donc toute chance d'avoir un président socialiste.

3.2 Hamon, dont le revenu universel rejoindra peut-être, dans la 2ème moitié du 21ème siècle, les utopies réussies : Sécurité sociale, congés payés, du siècle précédent.

3.3 Fillon, dont l'acharnement à se maintenir en dépit des poursuites judiciaires, et malgré son engagement passé, casse le LR avec le même égo que Mélenchon ne le fait pour les socialistes.

3.4 Macron, qui comme Mitterrand et Hollande avant lui, s'est servi et se sert du parti socialiste pour fonder un nouveau parti destiné d'abord à le soutenir, parti qui, selon les clivages classiques, est clairement un parti de centre gauche.

3.5 Le Pen qui continue à creuser le chemin d'une France passéiste, en s'appuyant sur les multiples mécontents de la gestion des partis traditionnels depuis des décennies, et dont le principal bilan reste une dette publique gigantesque, des millions de gens au chômage, un commerce extérieur en berne, …

4/ Une Vème République qui perdure, avec des fossiles gaulliens dans ses structures : Président avec des pouvoirs démesurés, proportionnelle absente des scrutins,… et au moins une règle antidémocratique de taille concernant la séparation des pouvoirs : le troisième pouvoir, la justice, élu par l'exécutif, le 1er pouvoir.

Campagne présidentielle : quelques points de fond ...sur le fond !

Partager cet article

Repost 0