Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

achaisse.over-blog.com

2017 la France des réformes attendues: Etat, Education, Santé,... quelques paragraphes de constat, suivis de quelques paragraphes de réformes. A la fois mémorandum et version de travail, mais toujours rédigé avec le souci de changer ce qui peut l'être, notamment, et avec force, pour la jeunesse. Le livre est édité par Edilivre. Une version électronique est à 1,99€ sur le site de l'éditeur; la version papier est à 9,00€. N'hésitez pas à laisser des commentaires sur ce blog, ou à mécrire à f.achaisse@free.fr

L'âge et l'égalité des droits dans les choix politiques.

Tous les citoyens sont égaux en droits et en devoirs.

Tout le monde le sait et la loi y veille, bien que dans certains cas on ait vraiment l'impression que les riches et les puissants ne sont pas traités comme l'est le citoyen modeste.

C'est en premier un reflet de notre justice non indépendante ; elle est nommée par un des pouvoirs fondamentaux de notre république – le pouvoir exécutif -, et c'est un tort car elle devrait être élue – voir le livre « 2017 la France des réformes attendues » - ; il y a sans doute d'autres raisons, mais elles pourraient être réduites significativement par la même réforme, et sa conséquence : des règles revues en profondeur par une tête de la justice n'ayant de compte à rendre qu'aux citoyens.

Le sujet est vaste, mais l'axe de décision est si simple et en accord avec ce qui est à la base d'une vraie structure démocratique – séparation des 3 pouvoirs – que le législateur devrait travailler en urgence dans ce sens .

Cependant il y a un doute qui peut apparaître dans le fait que les citoyens doivent être égaux en droit dans toutes les circonstances.

En effet on peut se demander pourquoi les citoyens plus âgés peuvent décider avec autant de poids que les plus jeunes, dans les choix politiques relatifs au moyen terme, et encore plus au long terme ?

Ce futur appartient d'abord aux plus jeunes d'entre nous, et ils devraient pouvoir infléchir les choix avec plus de force que les autres citoyens.

Prenons un exemple : le souhait de mettre le pouvoir citoyen au centre de l'échiquier politique, à la place d'un système de partis ringardisé, est demandé par les plus jeunes à travers leur abstention massive aux élections actuelles.

Mais c'est un exemple parmi d'autres ; on pourrait aussi parler des relations sociales éclatées qui ont développé chez les jeunes une autre façon d'aborder la politique : on fait plus facilement des échanges et des propositions de nouvelles règles de travail, de vie,... avec les gens de mêmes goûts, même s'ils sont à l'autre bout du monde… cette conscience d'être des citoyens pas seulement d'ici – voir aussi l'article sur les citoyens multipolaires … dans ce blog - est donc plus forte chez les jeunes citoyens que chez les autres, et elle influence leur jugement politique.

En résumé le doute est donc : une pondération d'âge ne devrait-elle pas infléchir l'égalité de droit quand on parle de choix politiques plus ou moins lointains ? C'est une question qui mérite le temps de la réflexion.

L'âge et l'égalité des droits dans les choix politiques.

Partager cet article

Repost 0