Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

achaisse.over-blog.com

2017 la France des réformes attendues: Etat, Education, Santé,... quelques paragraphes de constat, suivis de quelques paragraphes de réformes. A la fois mémorandum et version de travail, mais toujours rédigé avec le souci de changer ce qui peut l'être, notamment, et avec force, pour la jeunesse. Le livre est édité par Edilivre. Une version électronique est à 1,99€ sur le site de l'éditeur; la version papier est à 9,00€. N'hésitez pas à laisser des commentaires sur ce blog, ou à mécrire à f.achaisse@free.fr

Les médias et l'absence démocratique

On peut constater facilement que j'ai commencé ce blog par ce qui pourrait en être la conclusion : les élections à venir ne changeront pas grand-chose…

Il est aussi facile de dire pourquoi : les seuls candidats dont on nous rebat les oreilles sur tous les faits et gestes, sans parler des discours, petites phrases assassines, et autres nouvelles sans intérêt, sont les candidats issus des grands partis traditionnels.

J'en avais déjà exposé les raisons, on peut s'y reporter, elles sont confortées par ce qui se passe ces dernières semaines.

Il y a certainement un recul démocratique dû à cette action, ou plutôt inaction des médias à jouer leur rôle de porte-parole des citoyens, et majoritairement des citoyens.

Dommage ! Il aurait été intéressant de multiplier les débats entre les gens, partout dans le pays ; de créer des « brain-storming » pour chasser les idées nouvelles , de la façon dont cela se fait dans les grandes entreprises pour lancer des nouveaux projets, des nouveaux outils, des nouvelles procédures.

La France est vieille de sa politique ronronnante, soutenue par des médias qui préfèrent le confort d'interviewer des gens connus, plutôt que d'avoir l'audace d'être de vrais médias d'opinion… publique !

Que va-t-il se passer maintenant concrètement ?

Une grande abstention, chez les jeunes notamment, et des bulletins blancs dans les urnes.

Un renforcement des extrêmes dus à la désaffection pour les partis traditionnels, tous en échec dans leur gestion du pays depuis des décennies (dette colossale, chômage de millions de gens, commerce extérieur à -45milliards en 2015,…)

Le mouvement de Macron, qui est de fait le regroupement des socialistes les moins socialistes, va devenir un parti de plus, et comme le sont les autres très jacobiniste parisien centralisateur,…

Le pouvoir citoyen ne s'implante pas ; et le contrôle des partis notamment ne sera pas plus possible demain qu'aujourd'hui… 

La Vème république et ses institutions qui ne sont plus adaptées à la société moderne (président encore plein de pouvoirs gaulliens, justice nommée,...) vont perdurer.

Et les électeurs continueront à râler… après les élections !

 

Les médias et l'absence démocratique

Partager cet article

Repost 0