Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

achaisse.over-blog.com

2017 la France des réformes attendues: Etat, Education, Santé,... quelques paragraphes de constat, suivis de quelques paragraphes de réformes. A la fois mémorandum et version de travail, mais toujours rédigé avec le souci de changer ce qui peut l'être, notamment, et avec force, pour la jeunesse. Le livre est édité par Edilivre. Une version électronique est à 1,99€ sur le site de l'éditeur; la version papier est à 9,00€. N'hésitez pas à laisser des commentaires sur ce blog, ou à mécrire à f.achaisse@free.fr

Tribus et partis

Dans les temps anciens, les humains se regroupaient en tribus car subsister individuellement n'était pas possible ; mais c'était aussi un héritage naturel de la vie tribale des animaux dont nous descendons ; l'instinct grégaire, qui consiste à suivre inconsciemment les autres, était fort, mais il existe encore de nos jours même amoindri.

L'ordre tribal est quasi identique dans toutes les tribus : le sens pour chacun d'appartenir à cette tribu et non à une autre, un chef, des règles hiérarchiques fortes,...

A notre époque, est-ce qu'il y a des groupes humains dont la structure permet de penser de près ou de loin à cet ordre ? N'importe qui pourra en trouver quelquesuns facilement : tous les groupes avec un sens des valeurs identique entre les membres – ces valeurs pouvant cependant être de nature fort différente d'un groupe à l'autre - , délimitant donc un esprit de clan, et bien sûr un chef et des règles hiérarchiques fortes.

Comme il y a des gradations dans ces critères, à un bout de l'ensemble on peut trouver des structures comme les sectes, à l'autre bout les clubs, des associations,… et entre les deux les partis politiques, qui y sont bien installés ; et là aussi, dans ce sous-ensemble, donc d'un parti à l'autre, il peut apparaître que les caractéristiques tribales soient plus ou moins affirmées ; on connaît aussi des partis où les critères d'appartenance comportent plus que des valeurs, mais une idéologie… inutile de les nommer ; mais dans tous les partis, il y a des caractéristiques toujours présentes : un esprit de clan, la présence d'un chef, et des règles hiérarchiques ou de comportement individuel – si on veut être moins caricatural - à respecter.

La question à se poser maintenant coule de source : est-ce que ce genre de structure est adaptée à la société moderne, société qui a appris à ses enfants à réfléchir de façon critique et libre - sans mettre de limites sectaires, arbitraires, … - aux problèmes à laquelle elle est confrontée ; et qui apprend toujours à ses enfants à avoir la largeur d'esprit à tolérer et à tenir compte des autres, de ceux qui ne sont pas d'accord… autrement dit un individu réfléchi ne peut pas appartenir à un clan sans biaiser la vision qu'il s'est pas à pas construite pendant son éducation.

Cela explique sans doute une partie de la désaffectation de la jeune génération vis à vis de la politique – 75 % des 18-25 ne votent quasi plus … - : on ne peut pas soutenir un clan ou l'autre alors qu'il y a des choses à faire qui sont indépendantes de tous les clans – ou transversales à tous les clans - ; bien sûr une bonne partie de la désaffection est concentrée dans le manque de confiance de ces jeunes vis à vis des élus des partis, car ces gens changent souvent des paroles aux actes, ou ont trop accumulés de privilèges dorés… pourrait alors aussi s'ouvrir le débat de partis avec un sens des valeurs trop faible, ou de chefs pas assez éthiques dans leur comportement, ou… mais c'est bien un autre débat que celui-ci.

 

Tribus et partis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :